IBiotec et la responsabilité sociétale. Directives ISO 26 000. Produits ECOresponsables
Edition du : 01/03/2017 09:04

  

Les dangers des fontaines de dégraissage biologique

 

Il existait un engouement important pour l’utilisation des fontaines biologiques, puisqu’en théorie elles ne génèraient pas de déchets industriels.

Toutefois les fontaines biologiques, qu'il conviendrait mieux d'appeler fontaines bactériologiques, puisqu'elles sont ensemencées par des bactéries, ne permettent pas d’éliminer toutes les pollutions ; la présence d’essence, de gas-oil, de diluants, de peintures est prohibée sous peine de détruire ou d’inhiber les micro-organismes.

Une simple coupure de courant est à l’origine d’odeurs nauséabondes.

De plus, le cuivre ou ses alliages, (laitons, bronzes, maillechort, zamak…) étant un puissant réducteur des bactéries, tout composant mécanique contenant ce métal, amène une très rapide déstabilisation et dégradation des bains.

Le remplacement des bains a un coût prohibitif, de l’ordre de 700 à 900€ et doit être réalisé parfois, plusieurs fois par an.

 

Aspects réglementaires

 

La réglementation concernant les fontaines biologique engage la responsabilité des utilisateurs

La responsabilité entre dans un champ du droit commun. L’utilisateur a seul la responsabilité des dangers liés à l’utilisation des populations, genres et espèces, des micro-organismes qui lui sont fournis.

 

Il n’existe pas d’études scientifiques suffisantes concernant la totalité des micro-organismes utilisés.

Les micro-organismes de l’environnement pourraient contaminer les fontaines.

Les genres et espèces ensemencés, à la mise en place d’une fontaine biologique ne sont pas toujours les mêmes dans le temps et évoluent, leur proportion peut également fluctuer dans le temps.

Il a été démontré que des bactéries du groupe 1 évoluaient vers des souches de risques pathogène et infectieux de groupe 2

Pseudomonas aeroginosa

Achromobacter xylosoxidans

Bacillus cereus

Ochromobactrum intermedium

Ainsi que de risque de groupe 3

Bacillus antharcis

(par séquençage du gène codant de l'ADN)

Il existerait de plus, un risque transmissible aux utilisateurs, lorsque ceux-ci sont immunodéficitaires.

 

Droit du Travail : Prévention des risques biologiques

L’utilisation délibérée de milieux bactériologiques est soumise à l’évaluation des risques professionnels Droit du travail Art R 4421 à R 4427-5

 

"Il est clairement indiqué que c’est à l’utilisateur de mener sa propre évaluation des risques, l’utilisateur doit pouvoir disposer des informations suivantes" :

  • L’identité précise des souches microbiennes entrant dans le procédé.
  • Le pouvoir pathogène potentiel de chaque agent biologique.
  • La dose infectieuse de chaque agent pathogène.
  • La concentration bactérienne atteinte dans le procédé.
  • La voie de pénétration de l’agent pathogène dans l’organisme (digestive, cutanéo-muqueuse, respiratoire). 

 

Les utilisateurs ont-ils les moyens, puisqu’il en est de leur responsabilité, de suivre également les évolutions et les changements de population au cours du temps, par rapport aux ensemencements d’origine ?

D’en connaître le pouvoir pathogène, et la dose infectieuse ?

 

Si les fabricants affirment que leurs préparations commerciales ne contiennent que des bactéries de groupe 1, les genres et espèces sont cependant rarement rapportées dans les fiches de données de sécurité FDS ou leurs fiches techniques.

 

Les fabricants et responsables de la mise sur le marché de fontaines de dégraissage et de nettoyage biologiques recommandent l’utilisation de soufflettes.

Le soufflage permet de sécher les pièces et d’éviter les problèmes de corrosion.

Cette technique entraîne une exposition respiratoire aux bio-aérosols chez les travailleurs.

Le port de masque respiratoire, en plus du port d’EPI traditionnels, est obligatoire dans de nombreux pays.

 

 

 

Sources :

www.inrs.fr ND 2304 suivi de la flore microbiologique des fontaines de biodégradation des graisses.

www.inrs.fr évaluation des risques des fontaines de biodégradation des graisses.

«Voyage au pays des bactéries» de Me Christine DAVID Microbiologiste au Département Expertise de l’INRS.

www.irsst.qc.ca Utilisation sécuritaire des fontaines biologiques de dégraissage

www.irsst.qc.ca Rapport R-829 Prévention des risques chimiques et biologiques

www.inrs.fr ED 6034 Les risques biologiques en milieu professionnel

www.inrs.fr  TJ 24 Aide-mémoire juridique

www.textlab.io Mesophilic aerobic degradation rapport de Mr Sachiya  Iwashita

www.cancer-environnement.fr  Risque biologique en milieu professionnel

 

Les fontaines biologiques ont été introduites aux Etats-Unis dans les années 1990 (Wolf et Morris).

Selon l’enquête SUMER, 2,6 millions de salariés, soient 15% (hors professionnels de la santé), se disent concernés, en France, par les risques biologiques sur les lieux de travail.

On estime le coût actuel  supporté par les Caisses Régionales d’Assurance Maladie et Caisses Générales de Sécurité Sociale, à 3 milliards d’Euros, chaque année, au titre des maladies d’origine biologique.

L’Association Interprofessionnelle pour le Service Médical et Social (AISMT), animée et coordonnée par des médecins du travail,  confrontés donc à des pathologies d’origine biologique, indique clairement que l'utilisation de fontaines de dégraissage en industries est concernée par le risque biologique www.aismt36.com Risques et métiers Le risque biologique en milieu industriel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les fontaines biologiques presentent des risques infectieux majeurs qui sont de la responsabilite des utilisateurs. Comment trouver des solutions alternatives, sans risque. fontaine biologique, fontaines biologiques, fontaine de degraissage, fontaine de nettoyage, fontaine degraissage biologique fontaine nettoyage biologique, fontaine nettoyage, fontaine degraissage, fournisseurs fontaines sans solvant, fournisseurs fontaines biologiques, fabricant fontaines biologiques, fournisseurs fontaines degraissage, fournisseurs fontaines nettoyage, fontaines de degraissage, produit fontaine bio, fontaine de nettoyage atelier, fontaine de degraissage. Risques fontaines biologiques. Dangers fontaines biologiques. Reglementation fontaines biologiques

Le règlement REACH CEE 1927/2006 et le règlement CLP CEE 1272/1079

ont introduit de nombreux nouveaux pictogrammes et phrases de risques

liés à l’utilisation des substances et préparations chimiques.

Ne devrait-il pas en être de même pour les risques biologiques ?

 

 

 

Le risque biologique doit être maîtrisé

 

LA CHAINE DE TRANSMISSION

 

AGENTS INFECTIEUX

RÉSERVOIR

PORTE DE SORTIE

VOIES DE TRANSMISSION

PORTE D’ENTRÉE

HÔTE POTENTIEL

VOUS et CEUX QUI VOUS ENTOURENT

 

 

Pour regarder la VIDEO explicative, éditée par l’INRS « Une enquête de l’agent BIO 07 » Cliquez sur ce lien